onglet_artsouk onglet_artsouk

 

poued_ouriki.jpg

Actualités

Crue dans la vallée de l'Ourika : aucun dégât humain ni matériel

map

Réf : 721

Visites : 2271

pluies suite à un violant orage provoquant une crue dans la vallée de l'Ourika détectée immédiatement par le Système de prévision et d'alerte aux crues (SPAC), ce qui a permis l'évacuation à temps des populations menacées.

"Lundi dernier, un orage assez violant a été enregistré dans le haut Atlas engendrant de fortes précipitations dont les intensités ont varié entre 11mm et 39 mm/seconde ce qui a provoqué des ruissellements au niveau de la vallée de l'Ourika et engendré vers 15h10 mn une crue dont le débit maximum a été de 101 m3/seconde", ont expliqué, jeudi à la MAP, des responsables de l'Agence du bassin hydraulique de Tensift à Marrakech.

L'agence de l'Hydraulique du bassin de Tensift a réagi sur le champs en avisant par un message de préavis de crue les autorités provinciales et locales (province d'El Haouz) et la Direction provinciale de l'Equipement de Tahannaout, avant de leur adresser, 40 minutes plus tard, un deuxième message leur demandant de procéder à l'évacuation des populations de la vallée et l'installation de barrages routiers pour interdire la zone aux visiteurs et touristes.

"Tout le monde a été sur la brèche pour suivre l'évolution de la situation minute par minute jusqu'à 20h30, heure qui a coïncidé avec le début de la décrue et le retour à une situation normale", ont précisé les mêmes sources.

"Toutes les mesures sécuritaires nécessaires ont été prises pour faire face à une éventuelle inondation", indique, d'autre part, un communiqué de la province d'El Haouz, parvenu jeudi à la MAP, faisant observer que "la population menacée a été évacuée à temps et qu'aucun dégât humain ou matériel n'est à déplorer".

Le document souligne, en outre, que toutes les sections de la route qui ont été coupées ou dégradées ont été réparées et que la circulation est depuis lors normale dans la région.

Installé en collaboration avec l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), le Système de prévision et d'alerte aux crues pour la région de l'Atlas a pour objectifs la généralisation et l'automatisation des données à l'ensemble des sous-bassins versants de la région (N'fis, Riraya, Ourika, Issi, Zat et R'dadt) ainsi que la mise en place des systèmes d'alerte et de procédure d'évacuation des populations.

Son projet pilote est le Système de prévision et d'alerte aux crues de l'Ourika qui comprend cinq stations d'annonce de crues automatiques, deux relais de télétransmission (VHF) et qui élabore des prévisions et des émissions des messages d'avis de crue. Il transmet également par système de télémétrie.

Il est doté d'un réseau informatique via ligne téléphonique et d'un poste d'alarme à Ighraf (province d'Al Haouz) pour avertir avec sirène les populations menacées. Une fois par an, les autorités et les services concernés procèdent à des simulations d'évacuation des populations de la vallée de l'Ourika. Le but de ces simulations de crue est, entre autres, de tester les performances du système et améliorer ses rendements.



L'installation de ce système a permis une réduction très sensible du temps entre l'observation du phénomène et l'émission de l'alerte qui est actuellement de l'ordre de 30 minutes, contre une à six heures auparavant. 

sources: www.map.ma 

pmaison_ourika.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés