onglet_artsouk onglet_artsouk

 

ahm-el-mansour.jpg

Association

La réinsertion par le patrimoine culturel marocain

Delphine Delarue & Christine Hallo

Réf : 446

Visites : 6747

Les tapisseries qui seront prochainement proposées sur le site « artsouk » sont les œuvres d’anciens lépreux marocains et ont été réalisées grâce au travail de terrain et de réinsertion effectué au Maroc par Elisabeth Désveaux et son équipe de bénévoles.

Lorsque celle-ci  arrive au Maroc en 1957, elle est frappée par les ravages de cette maladie sur une population victime d’une grande précarité.

 

L’Hôpital d’Aïn Chock voit le jour à Casablanca en 1966. Une fois le travail d’urgence médicale effectué, les bénévoles mettent en pratique une nouvelle thérapeutique de rééducation des doigts, basée sur la tapisserie au point.

 

Cette thérapeutique suggérée par le Professeur Rollier, au vu du travail d’Elisabeth Désveaux fondé sur un savoir-faire ancestral, a été élaborée progressivement. La pratique permet de stimuler et d’assouplir efficacement les doigts contractés et abîmés par la maladie.

 

Plus de 30 ans après, l’accueil et le suivi du travail de tapisserie effectué à domicile ont toujours lieu dans une salle de l’hôpital où d’anciennes patientes sont devenues monitrices.

 

De nombreux lépreux, quoique guéris, ne sont plus les bienvenus dans leur famille. Beaucoup de femmes se retrouvent  isolées. Pour lutter contre cette exclusion, grâce à des dons divers et à leur travail, ces femmes et ces hommes ont pu acquérir  des maisons situées près de l’hôpital.

 

Ainsi, les monitrices peuvent se loger dignement et poursuivre leur travail de formation et d’éducation en toute indépendance.

 

Ces structures permettent aussi d’accueillir les ouvrières de passage, venues parfois de très loin,  et d’assurer les contacts ainsi que le suivi médical des anciens malades et de leur famille.

 

Aujourd’hui, l’atelier a atteint ses objectifs.

A l’issue des cinq années de formation, certains anciens malades sont devenus de véritables artistes aux qualifications étonnantes, comme en témoignent les œuvres présentées en photo sur cette page. Ainsi, ce qui au départ n’était qu’une technique d’ergothérapie est devenu une véritable formation professionnelle débouchant sur un métier hautement qualifié.

 

 

Informations complémentaires : 
Aidez l'économie sociale et solidaire en offrant une tapisserie artisanale pour les fêtes de fin d'année
.
Pour ce faire,  rendez vous vite dans
la boutique en ligne d'Artsouk

autres articles :

Exposition " tapisseries artisanales " jusqu’au 13 février 2004
La lèpre sévit toujours au Maroc, un mal d’un autre siècle

conc-a-fes.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés