onglet_artsouk onglet_artsouk

 

boumalnDads.jpg

Géographie

Dix parcs nationaux pour la réhabilitation et la valorisation des ressources naturelles

Source : MAP Publié le: 13/11/2008

Réf : 1164

Visites : 1609

CHEFCHAOUEN (MAP) - Le Maroc dispose d'un réseau national d'aires protégées composé de Parcs nationaux et de réserves naturelles réparties sur l'ensemble du territoire national couvrant un échantillon représentatif des milieux naturels, des paysages et de la diversité culturelle du pays.

 

La mise en place de parc national vise quatre objectifs majeurs à savoir conserver, réhabiliter et valoriser les ressources naturelles et culturelles, contribuer au développement local durable en conciliant les impératifs de conservation et les besoins de développement économique et social.

Il s'agit également de promouvoir la prise de conscience et augmenter la sensibilité des acteurs et des visiteurs à travers un programme d'éducation et de sensibilisation à l'environnement et développer la recherche scientifique.

Le parc national n'est pas un lieu uniforme, il est structuré en plusieurs zones : certains espaces y sont intégralement protégés, d'autres zones permettent un accès contrôlé, enfin, des circuits sont conçus pour inciter le tourisme de découverte et les activités récréatives.

Tout parc est réparti en zone périphérique, zone d'aménagement touristique (des circuits balisés pour les randonneurs), zone de gestion des ressources naturelles forestières et pastorales, et zone naturelle protégée.

De 1942 à 1994, le Maroc a connu la création de quatre parcs nationaux à savoir le Toubkal dans la province d'Al Haouz (1942), le Tazekka dans la province de Taza (1950), le Souss-Massa dans la province de Tiznit et Agadir (1991) et l'Iriki dans la province de Zagora et Tata (1994).

En 2004, quatre autres parcs ont été créés. Il s'agit des parcs d'Al Hoceima, de Talassamtane, d'Ifrane et du Haut Atlas Oriental. Deux autres parcs ont vu le jour récemment en l'occurrence le parc national de Khénifra (2008) et celui de Khenifiss en 2008 (Wilaya de Laayoune).

Le Royaume compte parmi les pays méditerranéens les plus originaux, par son extrême diversité écologique, au niveau du bioclimat, de la morphologie, de la végétation et de la faune.

Au niveau du bassin méditerranéen, la biodiversité marocaine occupe la seconde place après celle de la région anatolienne (Turquie).

Source : MAP Publié le: 13/11/2008

entree_chefcha.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés