onglet_artsouk onglet_artsouk

 

terjit.jpg

Géographie

Règlement de la question du Sahara

objectif stratégique des USA

Réf : 425

Visites : 2508


Le règlement de la question du Sahara demeure pour les Etats-Unis "un objectif stratégique clair dans cette sous-région" à même de servir de "tête de pont" pour les Américains dans le continent africain, estime un chercheur marocain.

Dans une analyse publiée mardi sur trois pages par le quotidien "L'opinion", Moussa Hormat-Allah assure qu'"après une période de flottement", Washington "a fini par faire de cette affaire une des priorités de sa politique extérieure" dont le règlement constituerait une étape devant assurer aux Etats-Unis une partie de l'approvisionnement en hydrocarbures à partir de cet ensemble.

Selon lui, l'engagement des Etats-Unis "dans un conflit dit mineur" ne semble pas "fortuit", les Américains cherchant à "constituer un pôle économique formé principalement des 3 Sahara (marocain, algérien et mauritanien) pour assurer une partie de leur approvisionnement en hydrocarbures pour le XXI-ème siècle, dans un contexte international de plus en plus incertain et où la pérennité de leurs ressources traditionnelles (Moyen-Orient et, demain peut-être, la Mer Caspienne) deviennent plus qu'aléatoires".

"Dans ce vaste Sahara du Maghreb, ils (Américains) disposent d'un approvisionnement proche et sans risques géopolitiques où ils n'auront qu'à traverser la largeur d'un cours d'eau (l'Océan Atlantique) pour arriver à leur côte Est", poursuit-il.

D'un autre point de vue, la stabilité en Afrique du Nord conditionne en quelque sorte la stratégie américaine sur le continent africain "dont les ressources naturelles restent largement inexploitées", considère par ailleurs M. Hormat-Allah. 

Rappelant que les Etats-Unis sont devenus en 2000 le premier partenaire commercial de l'Afrique, loin devant la France et la Grande Bretagne, l'analyste souligne que "la conférence USA-Afrique en 1999 à Washington (...) est une grande première qui en dit long sur les intentions américaines dans ce continent".

D'après M. Hormat-Allah, "l'implication américaine dans la sous-région aura des conséquences considérables, notamment sur le plan économique.

Un pôle gigantesque de développement et de prospérité sera créé dans cette zone". Pour ce qui est des voies de règlement de la question du Sahara, le chercheur pense que les Etats-Unis considèrent qu'un "Etat indépendant au Sahara est synonyme de conflits potentiels avec le Maroc, la Mauritanie, voire l'Algérie".

Le Maroc, assure-t-il, dispose "d'atouts non négligeables" pour faire valoir sa vision et influencer toute éventuelle solution : "Outre un front uni derrière Sa Majesté le Roi qui est sa première force,  notre pays peut notamment mettre en avant ses liens historiques avec les USA, son emplacement géographique privilégié, ses potentialités économiques, notamment le sous-sol de son Sahara qui recèle, sans doute, des gisements d'hydrocarbures aussi fabuleux que ceux de notre voisin de l'Est".


Et de conclure: "Toute solution fiable et applicable pour l'affaire du Sahara devra préserver à la fois notre intérêt national inaliénable, mais tenir aussi compte des intérêts américains et algériens dans la sous-région".

Source : MAP (Maghreb Arab Presse)
15 Janvier 2003
atourisme2.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés