onglet_artsouk onglet_artsouk

 

achoura2.jpg

Les marocains

Achoura, la fête du nouvel an

emarrakech.info et Izza Genini

Réf : 151

Visites : 6293



Au Maroc, pendant les dix jours de la fête de Hachoura, le nouvel an musulman, tambours et percussions sont omniprésents.

De Marrakech à Casablanca en passant par Essaouira, poursuivons ce retour aux sources profondes des rythmes et cette quête des liens spirituels qui unissent les cultures arabes, juives, berbères et occidentales.

A Marrakech, des femmes ornent de motifs décoratifs lumineux des vases d'argile vernis tendus d'une peau de chèvre. Des troupes de musiciens unissent leurs voix, crécelles, "bendirs", dans un rituel qui dure toute la nuit.

Sur la Place Djema El Fnaa ou dans l'intimité d'une fête privée, il n'est pas rare d'assister à une danse d'homme travesti en femme, comme l'exige la tradition.

A Essaouira
, ville berbère, juive, gnaoua et soufie, les danseurs de la confrérie des Hamacha entrent en transe au son des tambours et des flûtes en roseau, tandis qu'à Casablanca, l'amitié et le plaisir rassemblent un groupe d'artistes, de musiciens et leurs invités...


La fête de Achoura fête inter-religieuse

Dixième jour du mois de Mouharram, premier mois du calendrier musulman, on y célèbre, à l’origine, la libération des enfants d’Israël, du joug de Pharaon, mais aussi le repentir d’Adam chassé du Paradis..



...la fin du déluge et le salut de Nouh ( Noé ) celui d’Ibrahim sauvé du feu ( Coran, sourate 21, verset 69 )…, de Moussa ( Moïse) sauvé des eaux du Nil et de la sortie de Younous  ( Jonas) du poisson, que la Paix de Dieu soit eux tous.
achoura3.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés