onglet_artsouk onglet_artsouk

 

Khmissa-2009-1.jpg

Orientales

''Khmissa 2009'' liste des candidates dévoilée

Abderrahim Bourkia | LE MATIN, 23 sept.. 2009

Réf : 1341

Visites : 2634

Comme à l'accoutumée, ''Khmissa-Lesieur'' célèbre les femmes marocaines engagées qui s'activent dans le développement du pays. La liste qui comprend 25 candidates pour la neuvième édition a été dévoilée la semaine dernière lors d'une conférence de presse.

Cette année, ''Khmissa'' a mis sous les projecteurs 25 profils pour les cinq catégories, à savoir les quatre traditionnelles, entre autres, les sciences et recherches, l'action sociale et humanitaire, l'entreprise et entrepreneuriat et enfin l'administration et le service public. A noter que cette nouvelle édition connaîtra l'octroi d'un nouveau prix baptisé «Parcours d'exception», qui consacrera des femmes exceptionnelles qui œuvrent avec abnégation dans l'ombre et la discrétion.

Une catégorie où nous trouvons des femmes formidables qui ont un parcours atypique, telles, entre autres, l'auteur presque autodidacte Zahra El Basri Naqurachi (séparée de l'école, elle est restée attachée à la lecture et ensuite s'est adonnée à l'écriture), la productrice et réalisatrice juive marocaine Izza Genini, spécialisée dans la production de programmes documentaires et qui a produit le film mythique '‘Transe'' qui trace l'itinéraire du groupe marocain légendaire Nass El Ghiwan et tout le mouvement ghiwani. Par ailleurs, dans cette même catégorie figure Fadila Laanan, la ministre de la Culture, de l'Audiovisuel, de la Jeunesse et de la Communauté francophone en Belgique et Najat El Hachemi, médiatrice culturelle à la mairie de Granollers en Catalogne ainsi que Fatéma Hal, l'ambassadrice et passionnée de l'art culinaire marocain.

Parmi les nominées aux prix "Khmissa", cette année, il y a des figures féminines marocaines qui se sont distinguées par leur dévouement, leur engagement, leur passion et leur esprit d'initiative. Des femmes d'horizons divers, résidant au Maroc ou à l'étranger, notamment la sage-femme Hadda El Assal qui supervise les accouchements des femmes dans des zones enclavées et dépourvues et Yasmina Filali, créatrice de la Fondation à vocations sociale et culturelle Orient-Occident dans la catégorie de l'action sociale et humanitaire.

Ainsi que la doyenne de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales d'Aïn Sebaâ à Casablanca, Jamila Houfaidi Settar, qui, en dehors de ses nombreux postes de responsabilités, entre autres, professeur à la Faculté de droit de Casablanca, et chef de l'UFR Euro-Méditerranée de la faculté éponyme, elle est aussi membre-fondateur de l'INSAF et l'AMSED. Le rendez-vous de presse a été également l'occasion d'étaler les dispositions organisationnelles pour la cérémonie de remise des prix et les critères de sélection des candidates. Il est opportun de rappeler que cette cérémonie se tiendra le 10 octobre prochain à Marrakech.

Le jury de cette édition est composé de neuf personnalités issues de milieux divers. Quatre hommes et cinq femmes, dont certains appartiennent au monde des médias, à savoir Samira Sitail, la directrice générale adjointe de 2M, la rédactrice en chef du magazine "Femina" Kelthoum Ghazali, la journaliste Narjiss Reghay, Leila Ouachi et la psychologue et psychothéapeute Nadira El Guermai. Le jury comprend également Moulay Ahmed Iraqi, Mohamed Chafiki, directeur des études et des prévisions au ministère de l'Economie et des Finances, Mohamed Belafdil, directeur du CRI de Casablanca, et le professeur de psychiatrie et de psychologie médicale Driss Moussaoui. Ce dernier a pointé du doigt certains pratiques qui portent atteinte à la dignité des femmes au Maroc.

Le concept de «Khmissa»
Dans le tissu associatif, l'entreprise, l'entreprenariat, l'administration ou le service public, la 9e édition de Khmissa met en compétition des femmes qui se battent pour un nouveau Maroc. Des femmes, des mères de famille et des sœurs qui tendent à se frayer un long chemin pour redorer la place de la femme marocaine.


Médiatisation du vote

- L'objectif étant de promouvoir l'action des femmes sélectionnées auprès du grand public et de faire participer ce dernier à l'élection finale, un dispositif qui permet au public de voter en toute liberté.

- Sélection finale et dépouillement

- Il est à noter que les votes publics seront clôturés le 10 octobre à 17 h. Le dépouillement des votes du public sera effectué en présence d'un notaire, le jour même avant la soirée de gala.

- Cérémonie pour les gagnantes

- Les noms des lauréates seront rendus publics au cours de la cérémonie de remise des prix au Palais des congrès de Marrakech.
Les lauréates seront célébrées le 10 octobre, une date qui coïncide avec la Journée nationale de la femme marocaine. A noter que derrière elles se situent toutes les femmes du Maroc, issues à la fois du monde rural ou urbain, ainsi que toutes ces anonymes qui mènent le même combat quotidien, celui d'améliorer la vie de leurs familles et de leur communauté

Abderrahim Bourkia | LE MATIN,  23 sept.. 2009
Khmissa-2009.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés