onglet_artsouk onglet_artsouk

 

Feriel-Berraies-Guigny-et-M.jpg

Actualités

Créons une génération humanitaire ! 3e Carrefour de la Solidarité de l’Ecole des Mines de Douai

Par Fériel Berraies Guigny. le 22 février 2008

Réf : 1069

Visites : 4833

Créé en 2004, grâce à la détermination des étudiants de l’Ecole des Mines de Douai, le « Carrefour de la solidarité étudiante » a pour objectif de sensibiliser les étudiants des régions Nord-Pas-de-Calais et d’Ile-de-France aux problèmes et initiatives dans les domaines de la solidarité et de l’humanitaire.

Alors que le monde de l’humanitaire tend à se professionnaliser et que les Associations recherchent de plus en plus de spécialistes, la volonté de s’engager chez les étudiants est grandissante.

Beaucoup d’entre eux, sont désireux de faire don de leur temps libre ou de profiter de leur période de stages pour mener à bien des actions dans le social ou l’humanitaire.

C’est pour répondre à cette attente, que l’Ecole des Mines de Douai a organisé ce 3e carrefour de la Solidarité, avec pour objectif de guider les étudiants dans leur démarche, en leur apportant des éléments concrets tant sur les enjeux que sur la réalité du terrain et en espérant faire naître sinon des vocations du moins une réflexion pertinente et une vision réaliste sur les actions humanitaires

 

 Les deux premiers carrefours de la Solidarité ayant rencontré un vif succès auprès de la Communauté étudiante, il a été décidé de poursuivre l’expérience en 2008 dans un cadre approprié au Complexe du Nouveau Siècle à Lille grâce à l’heureux concours de la région Nord Pas de Calais.

 

Le 1er Carrefour de la solidarité étudiante, «Osons l’humanitaire », rappelons le, avait eu lieu en 2004, à l’Ecole des Mines de Douai et avait accueilli Sœur Emmanuelle qui avait présidé l’événement. Y avaient participé Stéphane DIAGANA, Bertrand de THALOUET (PDG de La Redoute). Sous la modération du journaliste, producteur et Président de Ligne de Front, Monsieur Bernard de la Villardiére, qui a répondu présent à tous les rendez vous depuis lors.

 

Cette journée, avait été organisée en ateliers de recherches et fut suivie d’une conférence-débat. Un programme d’activités riche et ambitieux qui avait eu pour but de promouvoir le désir d’engagement humanitaire des étudiants des Grandes Ecoles de la Région Nord-Pas-de-Calais avait été proposé et. 800 étudiants avaient répondu présent à cette première invitation.

En 2006, le 2èmeCarrefour de la solidarité étudiante, intitulé « Construisons la solidarité », avait été présidé cette fois ci par l’actuel Ministre des Affaires Etrangères, monsieur Bernard KOUCHNER, personnalité connue et reconnue pour son engagement sur le terrain au service des causes humanitaires. Ce deuxième rendez-vous avait été organisé dans le but d’aller un peu plus loin dans la réflexion entamée en 2004 ; Il s’agissait notamment de mieux répondre aux diverses questions des étudiants qui souhaitaient s’engager non seulement dans l’humanitaire mais aussi, dans les actions de solidarité des villes. Cette session 2006 avait pu compter sur la présence de personnalités, telles que Philippe VASSEUR, Philippe RYFMAN, Benoît MIRIBEL ou encore le violoniste Didier LOCKWOOD.

 

Le Troisième Carrefour de la Solidarité 2008, a eu lieu le 7 février sous le Haut Patronage de Mme Rama Yade, Secrétaire d’Etat chargée des Affaires Etrangères et des Droits de l’Homme et avait pour thème « .Donnons l’envie d’agir» auprès de l’enfance en danger.

Mme Yade avait au préalable, tenu le 16 janvier 2008 une Conférence de Presse au Quai d’Orsay, aux côtés de diverses ONG et institutions internationales et d’Ishmael Beah ancien enfant Soldat du Sierra Leone, devenu porte parole de ce combat auprès de l’UNICEF. Ce dernier était de passage à Paris, pour le lancement de son roman autobiographique (le chemin parcouru, éditions Presse de la Cité)

Durant cette conférence de Presse, la Ministre a réitéré l’engagement inébranlable de la France par rapport aux dernières résolutions prises durant la Conférence de Paris en 2007.


Ishmael Beah et l’ancien Ministre des Affaires Etrangères,

 Mr Douste Blazy lors de la Conférence de Paris 06 et 07/02/ 2007

Crédits photos : Unicef France

Ishmael Beah et Rama Yade

16/01/08

(Paris,Quaid’Orsay). © MAEE, A. Arraou

 

Un an après ce rendez vous, au symbolisme historique, le sujet est toujours autant d’actualité. Car la signature, la mobilisation et l’engagement des 56 pays qui ont scellé cette détermination à lutter contre le fléau des enfants soldats, ont permis de faire des émules et 7 autres pays ont rejoint la liste des pays adhérents aux résolutions de Paris 2007.

 

Par ailleurs il est à signaler que le Conseil de Sécurité de l’ONU est actuellement en train d’étudier le projet d’un Forum de Suivi de la mise en place de ces engagements. S’agissant de la France, Mme Yade a ajouté que cet engagement depuis un an, a signifié la création de deux postes d’attachés de Coopération régionale dont l’un pour la région des Grands Lacs. Il aura pour tâche de mettre sur pied, suite à une dotation de deux millions d’euros des projets en faveur des enfants soldats.

Un programme de financement pour l’Unicef Burundi est également prévu, ainsi que pour le Tchad. La présidence de Mme Yade à L’ONU lors de la réunion ministérielle du Comité de Suivi des résolutions de Paris, confirme tous ces engagements de la part de la France.

Participants-atelier-2.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés