onglet_artsouk onglet_artsouk

 

SOSvill_entree.jpg

Association

Chouhada ou autre facette de SOS Villages d’Enfants Maroc

Touria Dalal

Réf : 1273

Visites : 3162

Le jeudi 22 novembre 2007, la Ministre du développement social, de la famille et de la solidarité, Mme Nouzha Skalli a procédé à l’inauguration de l’atelier de formation professionnelle de Chouhada. Ce centre, à la belle architecture coloniale, est situé en plein quartier populaire de Hay Mohammedi.

L’Association Marocaine des Villages d’Enfants SOS a choisi d’y installer les locaux d’un atelier de formation en tissage et couture à l’intention des mères chef de famille en situation de grande précarité.  Le prolongement naturel d’une action initiée deux ans plus tôt au sein du Village d’Enfants SOS de Dar Bouazza.  Une vingtaine de femmes des douars voisins y avait bénéficié d’un apprentissage accompagné de cycles d’alphabétisation. Au bout d’une année de formation, ces mères ont été récompensées d’un diplôme de la Chambre d’Artisanat, en reconnaissance de leurs efforts et de la qualité de l’enseignement dispensé.

Depuis, certaines de ces « pionnières », grâce à l’octroi d’un micro crédit, en faveur d’un partenariat avec la Fondation Zakoura, ont pu faire l’achat d’un métier à tisser et vendent leurs produits élaborés à l‘intérieur même de leur domicile, au niveau de Chouhada ainsi que dans les expositions où est invitée l’Association SOS Villages d’Enfants Maroc. Une action qui s’inscrivait dans les programmes de renforcement de la famille mis progressivement en place par cette dernière.

 

L’atelier de Chouhada répond aux mêmes objectifs que le précédent programme, mais son implantation en milieu urbain permet d’en étendre la portée à une population plus sujette à la précarité. Le vaste local accueille une trentaine de bénéficiaires. La formation en tissage est attribuée par Mme Latifa Ziouani, salariée de l’association et bénéficiaire de la première formation sur Dar Bouazza. L’alphabétisation des mères est assurée grâce à une bénévole Mme Khadija Gharib, Les enfants en bas âge sont pris en charge dans des familles d’accueil (nourrices) dont SOS Villages d’Enfants cherche à accréditer le métier comme elle l’a fait pour les mères SOS, les enfants plus âgés sont admis gratuitement dans des jardins d’enfants des environs du Centre, ainsi que dans les écoles publiques alentours.  Une démarche alliant ainsi développement social et préservation de la cohésion de la cellule familiale.

 

Le projet de l’atelier de Chouhada a trouvé une partie de son financement dans le cadre de l’Initiative Nationale de Développement Humain (INDH). Un projet bien ciblé, au plus près des besoins de ses bénéficiaires, des mères célibataires, mariées, divorcées, veuves, abandonnées ou des femmes aux conditions de vie très difficiles. Comme la crèche SOS Villages d’Enfants de Sidi Moumen, ouverte le 17 septembre 2007 et qui accueille des mères en situation précaire en grande partie célibataires, il est, en ce début d’année 2009, une illustration de la volonté de SOS Villages d’Enfants Maroc d’intervenir en amont de l’abandon des enfants en intensifiant ses programmes de renforcement de la famille, de tisser maille après maille, en s’appuyant sur les compétences d’autres partenaires de la société civile, en impliquant les citoyens et les différentes associations elles-mêmes, la trame de la solidarité. 

Actuellement, une coopérative est en train d’éclore dans cet atelier, et ce en partenariat avec l’ODCo (Office de Développement de la Coopérative), qui dispense des formations vulgarisées en dialectal et étalées sur quelques mois en organisation et gestion de la coopérative (droits et obligations, comptabilité simplifiée, notions de base du marché et approche client).

 

Le challenge 2009? Allier qualité, rendement, distinction de par la nature du produit, et surtout autogestion et autonomie des bénéficiaires en tant qu’adhérentes à la future coopérative, afin que SOS Villages d’Enfants Maroc quitte ce lieu pour voler au devant d’autres populations encore plus nécessiteuses. SOS_atelier1.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés