onglet_artsouk onglet_artsouk

 

holytown.jpg

Géographie

Tamegroute ou la mémoire du monde arabe

Réda BENKIRANE

Réf : 183

Visites : 4397

Aux pieds de l'Atlas, Ouarzazate offre une bifurcation plein sud. En descendant la vallée du Drâa, une ville au nom mythique se trouve à mi parcours, Zagora. Une vingtaine de kilomètres au sud de celle-ci, Tamegroute est un petit village nappé de jardins cerclés d'une terre couleur argile.

Là se cache un des hauts lieux du savoir de l'ancien empire chérifien.

Collé à une confrérie religieuse et un centre d'études théologiques, un bâtiment récent abrite une bibliothèque immémoriale.

Fondée au XVIIe siècle par le saint Ahmed Naciri, la bibliothèque de Tamegroute recueille des livres endormis depuis plusieurs siècles. Voici un ouvrage de Pythagore en arabe, 500 ans d'âge. Là trônent des exemplaires du Coran dont les plus anciens remontent au XIIIe siècle, à l'époque où l'arabe était la langue des sciences.

Enluminures et calligraphie célestes sont inscrites sur des peaux de gazelle. A Tamegroute, les auteurs perses et "modernes" grecs reposent en paix ;  c'est grâce aux traductions arabes qu'eut lieu le transfert de savoir en Occident via l'Andalousie.

Philosophie, mystique, droit et histoire du monde musulman sont également déposés en savantes compilations. De tous temps, le lettré a trouvé là le havre de paix à même d'étancher sa soif de connaissance.

La vallée du Drâa s'étend sur quelque 250 km d'une route étroite à peine goudronnée :  elle préface, tout en verdure et terre battue, l'espace saharien.  Cette voie cahoteuse qui combine le trafic entre camions Bedford, mulets et quelques véhicules tous terrains, préserve provisoirement la vallée de la ruée des charters d'Agadir.

De Ouarzazate jusqu'à M'hamid, dernier oasis avant le Grand Ocre, défilent mille et une casbahs. Urbanisation en terre cuite, variété à l'horizon. Des pitons rocheux évoquant la basse Californie, des palmeraies qui suggèrent la Nubie, des hommes berbères à petite taille aux silhouettes longilignes noires, de l'arabe au berbère, le Sud commute en l'espace de quelques kilomètres, ethnies, idiomes, paysages.


Le coude du Drâa était l'ancienne route de l'or remontant du Niger. La civilisation hispano-mauresque puise ses origines dans cette zone qui s'étire de Zagora au Tafilalet, des franges atlasiques jusqu'aux portes du désert, d'où partirent les fondateurs d'empires Almoravide et Almohade.
inhome.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés