onglet_artsouk onglet_artsouk

 

souk.jpg

Histoire

Marrakech, lieu de rencontres !

Yassine, Marrakech

Réf : 229

Visites : 5654

Un centre philosophique arabe
C'est Abou Yacoub Youssef le successeur du premier sultan almohade, qui étendit la ville. Il s'attacha à faire de Marrakech une agréable cité impériale dotée de jardins celui de l'Agdal est compté parmi les plus beaux.. Le centre d'études philosophiques arabes, créé à son initiative, attirera dans la capitale de nombreux savants et poètes.

A la fin du XIIe siècle, le fils d'Abou Yacoub Youssef, Yacoub el-Mansour, fit bâtir une casbah (quartier fortifié), une cité impériale, des palais, des mosquées, des jardins. Le sultan almohade encouragea les liens commerciaux avec l'Espagne, aussi Marrakech s'enrichit-elle des exportations de cuir, de sucre et de céramique ; le travail du cuir, le raffinage du sucre représentaient les deux industries principales de la ville.

Destituée par les Mérinides
Le début de la décadence almohade, qui coïncide avec la mort de Yacoub el-Mansour, en 1199, marqua le morcellement du pays et le déclin de Marrakech. Pendant un demi-siècle, la capitale souffrit des troubles dynastiques. Au profit de sa rivale Fès, Marrakech perdit, pour la première fois, son rang de capitale en 1269, alors que les Mérinides entraient dans la ville et s'emparaient du pouvoir.

Consécutivement à l'ouverture en 1274, d'une nouvelle piste du Sahara central - Fès-Sijilmassa-Gao -, et au contrôle établi en 1286 par les Arabes Makil sur les caravanes qui empruntaient la piste du Sahara occidental, Marrakech fut temporairement privée de l'or africain.


Métropole déchue, elle tomba en ruine, et c'est dans une ville dépeuplée par la famine que les Saadiens pénétrèrent en 1522.
jardagdal.jpg

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés