onglet_artsouk onglet_artsouk

 

fes.jpg

Histoire

Les Idrissides (789 - 974)

Delphine Delarue

Réf : 351

Visites : 4058

Dynastie arabe fondée au Maroc par Idriss Ier en 789. Le royaume idrisside, premier véritable Etat marocain islamique et unifié, a largement contribué à la diffusion de l'islam dans le pays. A la mort de Idriss II, en 828, le territoire est partagé entre ses fils.
Commence alors une période de guerres de succession, de décadence et d'anarchie, qui se solde par l'assassinat du dernier souverain idrisside en 974 par les Omeyyades d'Espagne.

En 632, la mort du prophète Mahomet marque le début d'une série de guerre de succession interminables qui rythmeront l'histoire du monde arabe pendant plusieurs siècles.

En 786, Idriss ben Abbdallah, descendant de Fatima et d'Ali, se soulève contre les Abassides de Bagdad, en participant à la révolte de son neuveu Hussaïn. Afin d'échapper aux représailles du Calife Haroun er Rachid, Idriss fuit l'Arabie pour gagner d'abord l'Egypte, puis le Maghreb.

En 788, il est accueilli par la tribu Awraba récemment islamisée et établie à Oulila (Volubilis). L'année suivante, les tribus berbères voisines lui prêtent allégeance en le désignant immam souverain. Cette alliance est scellée par le mariage d'Idriss avec la princesse berbère Lalla Kanza.

Idriss Ier engage alors la construction de ce qui deviendra le premier Etat marocain islamique indépendant. Il fonde ville de Fès et engage l'islamisation du pays en menant plusieurs expéditions contre des tribus chrétiennes, juives et païennes.

En 791, Idriss I meurt empoisonné sur ordre du Calife abbasside Haroun er Rachid.

La régence est assurée par un des fidèles du défunt roi, Rachid, jusqu'à son assassinat en 802. En 803, le fils posthume d'Idriss I prend le pouvoir à l'âge de onze ans. Il est reconnu comme nouveau chérif six ans plus tard.

La première dynastie marocaine est née. Durant son règne, Idriss II poursuit l'oeuvre d'islamisation accomplie par son père. Il mène de nombreuses batailles contre certaines tribus berbères pratiquant le kharidjisme et le paganisme.

Il met en place l'administration et l'armée marocaine, continue l'unification du territoire, puis étend l'autorité du royaume sur le Sud et l'Est du Maroc. Il termine par ailleurs la construction de Fès et en fait la capitale du royaume.

La ville, située au carrefour des routes marocaines, devient le centre intellectuel, spirituel et politique du royaume. Les Idrissides règnent alors sur une grande partie du Maroc actuel et contrôlent les routes de l'or.

Les échanges commerciaux et les villes se développent, permettant ainsi aux Idrissides d'amasser de grandes richesses et de frapper monnaie.

Idriss II meurt en 828; il laisse dix fils qui remettront en cause l'unité de l'Etat. L'ainé, Muhammad, dirige le royaume jusqu'à sa mort en 836. Son fils et successeur Ali parvient à assurer la stabilité de l'Etat jusqu'en 849, date à laquelle il est remplacé par son frère Yahya Ier.

Les deux grandes mosquées de Fès, Karawiyyin et al-Andalus, sont édifiées sous son règne. En 863, le pouvoir passe à son fils, Yahya II, souverain connut pour sa vie dissolue, qui précipite les Idrissides dans la décadence.

Le pays est alors déchiré par des luttes fratricides qui opposent les différentes branches de la famille. A la mort de Yahya II, son cousin Ali Ibn Umar s'empare du pouvoir. Quelques années plus tard, Yahya III, frère de Muhammad, devient roi.

Les idrissides, fragilisés par ces querelles, sont par ailleurs victimes de plusieurs attaques de la part des Fatimides venus de l'Est du Maghreb (Ifriqya), et des Omeyyades d'Espagne.

En 917, Yahya IV est vaincu par les Fatimides. Les Idrissides assiste alors impuissants à la rivalité qui oppose les Omeyyades et les Fatimides pour le contrôle du Maroc.
Au gré des rapports de force, il reconnaissent la légitimité de l'une ou de l'autre dynastie. Cette Situation durera jusqu'en 985, date à laquelle le dernier souverain idrisside, en exil depuis 974, est assassiné sur les ordres de Cordoue.

Delphine Delarue pour Artsouk
sommai.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés