onglet_artsouk onglet_artsouk

 

m6bb2.jpg

Orientales

Code de la famille : une avancée ovationnée par les femmes

Linda Rfaly

Réf : 381

Visites : 2287


Les discriminations à l'égard des femmes marocaines touchent finalement à leur fin. Les dispositions royales promises, pour établir une égalité entre les hommes et les femmes, afin de rendre à ces dernières ce qui leur revient de droit et de préserver l'équilibre de la famille...


Les discriminations  à l'égard des femmes marocaines touchent finalement à leur fin. Les dispositions royales promises, pour établir une égalité entre les hommes et les femmes, afin de rendre à ces dernières ce qui leur revient de droit et de préserver l'équilibre de la famille dans l'intérêt des enfants, sont entrain de voir le jour sous la bienveillance de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Vendredi soir, les femmes étaient enfin entendues. Comblées par le discours de SM Le Roi Mohammed VI en faveur d'une réforme du code du statut personnel, les militantes et les partisanes avaient acclamé fortement le discours royal et étaient enfin rassurées sur leur devenir, celui de leurs filles et de leurs petites filles.

Le Maroc, Etat de droit et d'équité, s'est engagé sur la voie de l'égalité et du respect de la femme marocaine. Femmes au foyer, étudiantes, cadres, médecins…étaient suspendues aux mots prononcés par le Roi pour l'établissement d'un nouveau statut où elles se sentiront enfin protégées dans le cadre de la législation marocaine, des textes et des lois.

Ce grand pas n'est nullement une conquête sur la virilité de la gent masculine mais uniquement une marche vers une société où la discrimination n'a plus raison d'être. Désormais, nous serons toutes fières d'être femmes, loin de porter notre différence tel un fardeau mais plutôt comme un véritable épanouissement et une réelle fierté.

Dans le respect des règles religieuses édictées par le Coran, nous pourrons enfin jouir de nos droits sous l'égide des Hautes Instructions Royales. "Je ne peux en ma qualité, d'Amir Al Mouminine, autoriser ce que Dieu a prohibé, ni interdire ce que le Très-haut a autorisé…"a proclamé SM Le Roi Mohammed VI. Un discours clair où nous comprenons la volonté du Roi d'installer un esprit où règne une réelle démocratie partagée par tous ses sujets.

Cette démocratie ira en faveur du progrès du Maroc aussi bien sur le plan social qu'économique. Si toutes les composantes de ce pays jouissent d'un statut qui garantit le respect des droits de chacun et de chacune dans un environnement d'égalité et de justice, nous ne pouvons que construire un Etat de droit, symbole d'une nation homogène, équilibrée reposant sur des bases saines.

Une nation qui saura éduquer des générations, instruire des milliers de petites filles pour leur garantir d'apporter à leurs pays, leurs capacités physiques et intellectuelles. De nouvelles richesses qui porteront le Maroc vers l'avant, à l'image de tous les pays respectueux des droits de l'Homme.

C'est pour cela, que nous attendons vivement l'approbation par le Parlement de ce projet de loi pour que nous puissions enfin oublier ce goût amer de nos droits jadis bafoués. Jadis, parce-qu'à présent, nous sommes enfin libres de toute tutelle abusive et d'une autorité masculine outrageante. Nous pourrons bientôt garantir nos droits ainsi que ceux de nos enfants dans le contrat du mariage, de même que nous pourrons enfin recourir aux mesures de divorce judiciaire au même titre que les hommes.


La répudiation inique ne sera plus valable et la polygamie répondra à des normes précises que seul le juge pourra autoriser.

L'arbitraire fait place au droit et dans ce droit, nous avons enfin trouvé notre place…

Linda Rfaly
kholc3.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés