onglet_artsouk onglet_artsouk

 

maro0882.jpg

Orientales

Les nouvelles esclaves

Mustapha

Réf : 685

Visites : 5885

Des étudiants marocains en France se rencontrant souvent dans un même cyber, on constate que la plupart des chatteurs, quel que soit leurs origines affirment tous, que les filles marocaines sont les plus nombreuses sur les sites de chat et de rencontre et qu'il est très faciles d'avoir une conversation avec elle et parfois plus …
Ces étudiants ont voulus savoir de plus près les raisons qui poussent les marocaines a avoir ces attitudes plus que les autres et ont décide de mener une enquête pour comprendre ce phénomène .
Il est à préciser que l’enquête n’a été faite, que dans le seul but de répondre à certaines questions et d’apporter un éclaircissement sur ce phénomène, qui contrairement qu’il peut paraître facile à comprendre, alors qu’il est complique Et prend différentes formes.

Et dans un soucis de sonder le plus grand nombre de filles marocaines le sondage, s’est étale sur une durée de 10 mois et pour recueillir des réponses Plus proche de la vérité les sondeurs ne posaient pas directement leurs questions mais les recueillaient au cours de leurs discutions avec les intéresses sois pendant un chatte ou a travers des sites de rencontre.

Aussi les sondeurs ont utilises différentes identités et ceci toujours dans le même but sus indique. Les réponses étaient comme suit :

Tu cherche quoi sur Internet ?
_relation sérieuse : 95% des cas.
_amitié :03% des cas.
_sans avis : 02% des cas.

Tes recherches sont axes sur un marocain ou un étranger ?
_un étranger : 87% des cas.
_un marocain : 10% des cas.
_sans avis : 03% des cas.

Pour ceux qui ont choisie un étranger une autre questions leurs a été posée.
Pourquoi un étranger ?
 _dans 68% des cas : avoir plus de considération et plus de notoriété au Maroc.
_dans 10% des cas : je ne fais pas confiance a un marocain.
_09 % des cas : intégrer un autre milieu et une autre culture.
_dans 22% des cas : sans avis.

Est ce que c’est une obligation que l’homme recherche sois musulman ?
_non : dans 83% des cas.
_oui : dans 11 % des cas.
_sans avis : dans 6% des cas.

L’âge est –il important dans vos recherche ?
_non : dans 92 % des cas.
_oui : dans 8% des cas.


Ces résultats font froid au dos et suppose des efforts pour lutter contre ce phénomène. Mais dans la situation actuelle du pays toutes les conditions sont réunis pour que ce phénomène continueras malheureusement pour longtemps encore :

*la pauvreté et la difficulté de trouver un travail qui permettras a ces filles de garder leurs dignité.

*Le travail acharné de certaines associations féminines au Maroc (qui souvent financé par l’étranger) dont le programme n’est pas d’apporter une dignité a la femme marocaine comme elle prétendent mais de crée des femmes endoctrinées, esclaves de l’occident puisqu’elle mettent en valeur tout ce qui est étranger et stigmatise en même temps la culture du pays et parfois même la religion et les rendent responsable de la situation actuelle de la femme marocaine et par conséquent participent a l’effondrement des valeurs morales de la famille défendues par les occidentaux chrétiens eux même ,et pour rendre crédibles leurs discours ces associations mêlent le vraie du faux et crée la confusion qui pousse la fille marocaine a se révolter contre sa culture sois par l’immigration ou le mariage avec un étranger ou vivre étrangère au Maroc tout simplement .

Et ceci se voit clairement chez les filles marocaines qui viennent faire des études en France (ou celles qui existent déjà ), en réalité pas dans le but d’acquérir des compétences afin de permettrent un transfert du savoir et de technologie au pays mais se montrent fascinées par la vie occidentale et adoptent un comportement a la limite de la prostitution, elles expriment une grande liberté qu’une française de souche, elle même, n’ose pas montrer. Et celles qui arriveront à trouver un français feront leurs vie avec sans hésiter et continueront a adopter un discoure encore plus radicale sur la culture marocaine et surtout sur la religion et participeront a fabriquer « la nouvelle génération bâtard » déjà existante au Maroc et qui n’ont ni culture ni identités marocaines et formeront dans un avenir proche un lobby externe donc puissant pour passer leurs message a travers le gouvernement marocain, et ceci est très visible puisque certaines voix féminines qui ont eux un parcours différent de la femme marocaine qui as su sauvegarder ses valeurs, et se sentant gêné par cette dernière et exclut de la culture marocaine, commencent déjà a s’élever, non seulement pour une reconnaissance de la loi de leurs différence, mais dans leurs discours, souvent tenue en langue française ; se présentent comme les seuls détendeurs du bon model, importe bien sûre, que la femme marocaine doit adopter, et leur critique est d’autant plus sévère quand il s’agit de parler de la femme voilée comme si elle était leur pire ennemie (actuellement elles s’attaquent au code de la nationalité ).

D’autres dont le lien avec leurs familles au Maroc est plus fort retourneront au pays dont l’esprit de chercher un travail et un gynécologue pour se faire recoudre l’hymen afin de trouver leurs princes charmants, qui cette fois-ci doit être marocain puisqu’elles veulent s’engager dans une vie sérieuse. Il est à noter aussi que certains vont jusqu’à présenter leurs dévouement et leurs allégeance a l’occident comme le cinéaste Nabil Ayouche, en tant qu’homme il a su qu’il lui faut plus qu’une femme pour séduire l’occident et il vas jusqu’à réaliser un film porno diffusé sur tv5 dont l’actrice et l’acteur deux marocains, qui quand ils se mettent tous nus et commencent leurs actes sexuels parlent en français.

Ce qui est remarquable et intéressant à souligner c’est que si l’endoctrinement (si on peux le dire dans ce cas ) s’opérait dans le sens inverse, les résultats seront bénéfiques pour tout le monde, et ceci se voit clairement quand un bon marocain épouse une française, cette dernière devient souvent pudique, sage et parfois, elle porte le voile comme il y’en a de plus en plus et essaye d’apprendre l’arabe pour lire le coran et faire la prière, le changement n’est donc que positif ; alors quand une marocaine s’occidentalise, elle aspire à plus de liberté et commence parfois a fumer, à boire de l’alcool et adopte souvent un comportement sexuel à risque ; elle devient instable et stressé et perd par conséquent son vraie rôle de femme et de mère ; ce qui explique pourquoi beaucoup d’écrivains parmi eux des occidentaux ont déclares qu’avec la décadence des musulmans, les perdants n’étaient pas seulement les arabes et les musulmans mais l’humanité toute entière.

*Les immigres, qui, souvent dans leurs pays d’accueil, qui soit disant de liberté, se trouvent démunis de toute liberté et vivent dans des situations d’exclusions ; de racisme et de discrimination a tous les niveaux (culturelles, économiques et sociales) et qu‘une fois au Maroc renaissent de nouveaux et adoptent un comportement totalement différent et paradoxalement ils revendiquent leurs appartenances occidentales avec force, alors qu’ils étaient tous le temps rejetés par cette dernière et ceci en quête d’une notoriété au maroc.

Certains font des efforts pour parler une langue étrangère qu’ils ne maîtrisent même pas, d’autres veulent se distinguer par une façon de s’habiller ou une coupe ou couleur de cheveux, d’autres adoptent un comportement à la limite d’un orgueilleux colonisateur. Tous ceci déforment la réalité et crée la confusion chez le marocain du pays et profitent par conséquent à ces pays occidentaux par cette communication gratuite qui servira à tort a asseoir une bonne image de ces pays et permettra ainsi de sauvegarder cette tutelle culturelle et économique sur le Maroc.

*Les médias aussi jouent parfaitement le jeux et il suffit de suivre les programmes des télévisions marocaines pour s’en apercevoir ; puisqu’elle mettent en valeur tout ce qui est étranger et pointe du doigt tout ce qui est national, ce qui a crée « le complexe de l’étranger » chez le marocain et en même temps la confusion entre tolérance et la perte de la dignité.

Et cette chaîne 2m qui se veut citoyenne, ne cesse de leur mentir en mettant en valeur certaines immigrés vivant en occident souvent des femmes qui ont, soit disant réussi dans ces pays d’accueil. Mais ce qu’elles n’osent jamais dire c’est qu’en réalité ces dernières sont souvent choisies et promues en récompense à leurs rejet des valeurs arabo-musulmanes et d’ailleurs elles ont presque toute un nom occidentale associé à leurs prénom comme Fatima Theiry, Rachida Dupond … et ceci suite à des fusions satanique illégitime avec des non musulman, voulant monter ainsi leurs allégeance totale aux mécréants.

Ces femmes ressemblent beaucoup a leurs compatriotes qui gagnent leurs vie dans les boites de nuits, les cafés ou sur les trottoirs des grandes villes européennes puisque ’elles ont toute un même but : le rêve occidentale.

Pourquoi alors aucune femme attachée au principes religieux n’est mise en valeurs ou même montrée à la télévision ; alors que c’est avec l’argent des contribuables que ces responsables de ces programmes essayent de détruire la famille marocaine et ne montrent aucun respect pour elle comme si la femme marocaine pour être acceptée, elle est contrainte d’être ignorante ; perverse ou occidentalisée.

*Le gouvernement, démuni, comme depuis longtemps se sent incapable d’adopter une politique claire qui donne de l’estime aux citoyens et a la femme marocaine plus particulièrement, d’autant plus que le processus de démocratisation qui est venue dans une situation sociale très mauvaises laisse les portes ouvertes à toute dérive et par conséquent a l’humiliation de la femme comme on ne cesse de l’entendre dans les médias étrangères.

-le Maroc est le @#$%& du Maghreb cite par Loubna de l’association ni @#$%& ni soumise en France sur une télé française.
-un saoudien a déclare sur al jazzeera pourquoi se marier … le Maroc existe.
-dans l’émission ‘en directe avec vous ‘ diffusée sur 2m le représentant des immigrés marocains  aux émirat arabe unis déclare qu’être marocain dans ce pays est une honte et lourd à porter
du faite du grand nombre de prostituées d’origine marocaines vivant dans ce pays et ce nombre ne cesse d’augmenter chaque année.

Pour cela il suffit de séjourner à Marrakech ou a casa pour voir des jeunes marocaines de 20 ans avec des vieux européens exclut de leurs société, ou de chatter avec une identité d’un européen de 60 ans et voir le nombre de filles marocaines qui acceptent une proposition de mariage, et l’affaire du pornographe belge à Agadir est une parfaite illustration de la soumission de la femme marocaine aux étrangers souvent mécréants et voilà un petit aperçu de ce qu’il a raconte (ce pornographe belge de petite taille) de ces aventures avec des femmes marocaines et bien sure des photos a l’appuis :

" Elle est grosse, innocente, 19 ans à peine, je l'ai draguée près d'une mosquée pour l’enc**** une heure plus tard. Elle est vierge, et elle m'écrit toujours. Je n'ai pas eu besoin de payer pour l'avoir, quelques jolies phrases ont suffi…". Belguel a mis la main à la poche pour avoir d'autres filles :
"Je lui donné 140 DH, prix du taxi compris".

Regardez bien la fille, son visage est maculé par deux liquides (sperme et urine). Elle n'a pas vraiment aimé, mais elle m'a dit qu'elle était prête à apprendre toute nouveauté venant de l'Occident .

 (…) Elle m'a dit que j'avais une heure tout juste pour la b*****, parce qu'elle devait rentrer pour préparer à manger à son père (…) J'ai obtenu d'elle que je puisse l’enc**** pendant qu'elle portait toujours sa djellaba (…) Elle ne savait pas que je venais de b*****, à peine trois heures auparavant, sa sœur (…) Ses yeux étaient rouges à cause de mon sperme. Les Marocaines sont convaincues que b***** sera leur passerelle vers l'Europe (…) Elle marchait dans la rue, avec voile et djellaba. Quelques minutes plus tard, elle était en  train de n***** en face de moi. Le miracle est possible, même dans un pays musulman !"

 "Je me fais en moyenne une quarantaine de filles par séjour à Agadir, mon rythme optimal est d'en b***** 3 à 4 par jour
". Son secret ? "Draguer dans la rue : vous en abordez une vingtaine, de préférence en français, vous êtes sûrs d'en récolter au moins trois au final.

J'ai préféré jeter mon dévolu à priori sur des filles qui marchent dans la rue, des filles à papa et à maman, qui rentrent au plus tard à 19h à la maison , ce sont elles qui me procurent le plus de plaisir…"  toute marocaine marchant dans la rue est une candidate (au sexe)"...

Où sont elles alors ces associations qui défendent les droits des femmes ? peut être attendent-elles le feu vert de leurs maîtres se trouvant en occident ou peut être elle considèrent que ceci fait partie de l’épanouissement et de la liberté de la femme marocaine, et ces medias marocains pourquoi se sont fait enfoncés la tête sous le sable ? Et pourquoi elles sont devenues si muettes ? Et il a fallut qu’une télévision française (tv5) pour informer les citoyens et le monde entier d’une facette de la réalité marocaine.

De ce faite le gouvernement qui ne reflète guère la population marocaine par souci de développement du tourisme et sauvegarder les aides de l’occident, n’osera jamais ouvrir un débat sur l’exploitation et l’humiliation de la femme marocaine et particulièrement par les étrangers qui ramènent des devises.



En conclusion pour une dignité de la femme marocaine et du pays tout le monde doit s’associer pour lutter contre ce phénomène destructeur qui trouve ses raison non seulement dans la misère comme beaucoup le croient mais malheureusement dans l’endoctrinement et « le complexe de l’étranger » relaye par les  associations, les médias, et soutenus par le gouvernement.

Mustapha E.O.

belsfems.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés