onglet_artsouk onglet_artsouk

 

Coran-manuscrit-Hidjazi.jpg

Actualités

Exposition des livres saints de Londres. Un témoignage contre toutes les formes d'extrémisme

lematin.ma

Réf : 912

Visites : 3590

L'exposition de rares textes saints et manuscrits des trois religions monothéistes, qu'abritera la capitale britannique du 26 avril au 23 septembre prochain, représente un témoignage important contre toutes les formes d'extrémisme, a indiqué mercredi l'ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne, Mohamed Belmahi.
Cet événement culturel de grande importance, qui se tiendra sous le haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI et de SAR le Prince Philip, Duke d'Edimbourg, représente une première au monde, puisque c'est la première fois dans l'histoire que les livres saints des trois religions monothéistes sont exposés cote à cote, exprimant l'esprit de cohabitation et de tolérance entre les religions, a confié l'ambassadeur à l'agence MAP.

Le fait que cette exposition soit organisée sous le haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI et de SAR le Prince Philip, représente une fierté pour le Maroc, a relevé le diplomate, mettant en exergue la vocation du Maroc en tant que pays qui a toujours prôné l'ouverture et le dialogue.

Le Maroc a depuis toujours été connu comme terre de cohabitation entre toutes les religions, et comme pays de tolérance, a poursuivi M. Belmahi, notant que la position géographique du Maroc entre l'Afrique et l'Europe et entre les mondes musulman et chrétien renforce une telle vocation.

Rappelant que l'exposition se tient en partenariat entre la Moroccan-British Society (MBS), que préside Son Altesse la Princesse Lalla Joumala, et la British Library, le diplomate a souligné que cet événement représente aussi une première pour cette ONG qui a réalisé ce travail d'une grande importance et qui lui donne un prestige et une assise internationale.

De son coté, Driss Ouaouicha, secrétaire général de la MBS a indiqué que l'exposition représente le couronnement d'un travail de coordination de plus de deux ans entre la MBS et la British Library.

Rappelant les diverses étapes de préparation de cette exposition, M.
Ouaouicha a relevé qu'un axe a été particulièrement réservé à la MBS dans le cadre de cette exposition, à savoir celui de la tolérance et de la coexistence entre les trois religions.

Ceci est d'autant plus important eu égard à la tradition millénaire du Maroc en tant que pays de tolérance, de dialogue et de rencontre, a-t-il dit, ajoutant que l'exposition, qui durera près de cinq mois, donnera l'occasion à des centaines de milliers de visiteurs de découvrir le patrimoine riche du Maroc.

L'exposition vient à point nommé pour montrer au public que l'histoire de l'humanité n'est pas faite de guerres et de confrontations seulement mais également de dialogue, de paix et d'harmonie entre les différentes confessions, a poursuivi le Secrétaire général de la MBS.

Pour Mme Nadia Rzini, spécialiste de l'histoire de l'art islamique, l'exposition de Londres représente une opportunité unique pour le public d'avoir une idée sur les manuscrits marocains dans un contexte plus global.

Ces manuscrits marocains, exposés dans les galeries de la British Library, sont de réels chefs-d'œuvre d'une grande importance à la fois artistique et historique, a-t-elle dit, ajoutant que chaque manuscrit est choisi pour son caractère représentatif d'une époque.

La spécialiste, qui a mis en relief la beauté et la noblesse des manuscrits marocains, a relevé que le style marocain de l'époque médiévale se distingue par son caractère calligraphique très raffiné, dénotant du géni marocain.

Mme Rzini n'a pas manqué de souligner l'importance historique des manuscrits marocains, qui ont toujours été entourés de la protection des Sultans du Maroc.

La spécialiste a, dans ce sens, fait remarquer que l'un des manuscrits exposés à Londres a été écrit par l'avant dernier Sultan Almohade, Omar Al-Mortada (13e siècle), en plus d'une collection du Hadith copiée par le Sultan Abou Inan Al-Marini.

L'influence de l'art calligraphique marocain s'est étendue au-delà des frontières du Maroc, a-t-elle dit, citant à cet égard le célèbre manuscrit "Dalail Al-Kahyrate" du soufi marocain Sidi Ben Slimane Jazouli, qui a vécu à Marrakech au 16e siècle.
Des copies de ce manuscrit traitant de la vie du Prophète Sidna Mohammed, se trouvent dans des pays comme la Turquie, la Chine, l'Inde ou Singapore, a-t-elle dit.

MAP
coranGhazzali.jpg
 

ArtSouk, Promotion du Patrimoine, de la Culture et de l'Artisanat Marocain
Siret : 451 157 200 - CNIL 881676 Copyright ArtSouk 2011
Mentions légales Contactez-nous Paiements sécurisés